15967147

OUI mademoiselle...CE SERA FOUTU...!!

EN SOMMES-NOUS CONSCIENTS ??

Hier samedi, la France était en ébullition climatique. Le dernier rapport alarmiste du GIEC y était pour quelque chose. Mais combien faudra t-il de rapports comme celui-ci pour faire comprendre à nos gouvernants si peu "éclairés" que nous devons changer de paradigme ?? Parmi les arguments qui nous sont objectés on retrouve les prix excessifs des carburants, comme si cela était l'essentiel du combat à mener. Alors, PLOUF....demain nous ferons le grand plongeon; c'est une certitude. Et effectivement, quand c'est fondu, c'est foutu...!

En effet, depuis 20 ans, ce sujet majeur est abordé par la totalité des médias, mais parmi les défenseurs du statu-quo, il y a ceux qui tentèrent tant bien que mal de détricoter les rapports officiels comme ceux du GIEC. On a longtemps cherché pourquoi et on a fini par se rendre compte que ces défenseurs ne sont rien d'autre que des super lobbies dont les intérêts seraient mis à mal si l'on acceptait les éléments de ces rapports alarmistes. La société dans laquelle nous vivons n'est plus à la hauteur des enjeux et les orientations (techniques et budgétaires) qui accompagnent la gouvernance vont à l'encontre d'une société durable. Depuis 10 ans, les satellites altimètriques mesurent avec précision la montée des eaux et au cours de cette période, il a été constaté un doublement de la cadence de cette montée (>50%). Afin de contrer ces "faiseurs" nous devons réagir très vite et mettre en place un réel PLAN de bataille qui permettra aux générations futures de poursuivre les oeuvres sociétales commencées dès la préhistoire. Voilà pour le constat.

Que pouvons-nous faire? Nous battre contre ce que certains jugent impossible. L'ère de la résignation est révolue. Au risque de disparaître nous allons, au contraire, réagir et construire tous ensemble cette société écologique, plus juste, plus utile et surtout au service des citoyens qui la composent. L'aspect environnemental sera en pole position, au même titre que l'éducation et la nouvelle économie. En effet, pour une fois l'économie et l'écologie n'apparaitront plus en valeurs antinomiques mais en valeur additionnelle. 

Comme je l'ai déjà dit et écrit, je propose que nous créions une "plateforme écologique trans-partisane" à l'adresse de toutes les tendances écologistes afin que nous abordions l'ensemble des problèmes rencontrés couramment par notre filière. Cette plateforme s'appellerait : 

F22 log 1002

 

Il ne s'agit pas de créer un nouvel attelage de circonstance où se regrouperaient, pêle-mêle, tous les déçus politiques et si peu écologistes, mais d'instituer en France et peut-être plus tard en Europe (?!) une force importante qui sera en mesure d'appuyer sur les leviers techniques et administratifs indispensables. Sans ces derniers leviers, la plupart de nos idées partielles n'aboutiront que rarement et l'eau des océans continuera de monter. 

La vision qualitative de la France est à notre portée. Ne la gâchons pas...!!

Pierre JUHEL

Président d'ECOLOGIE NORMANDE

 

NB : Répondez-moi sur ce blog.